BUILDING INFORMATION MODELING (BIM)

Description de la méthode BIM

Le BIM (Building Information Modeling) représente une révolution pour tous les acteurs de la
construction et de l’immobilier : maîtres d’ouvrage, investisseurs, promoteurs immobiliers, maîtres
d’oeuvre, facility managers, entreprises…


Avec le BIM, le mode de travail basé sur la collaboration se substitue au mode traditionnel, en
fournissant simultanément toutes les données de la maquette au format numérique à l’ensemble
des parties prenantes.

BIM_edited_edited.jpg

Augmentation de la productivité

La centralisation des données au sein d’une même maquette, permet un partage de l’information amplifié et un gain de productivité significatif. De plus, le travail collaboratif permet une anticipation de modifications ou incorporation de nouvelles informations. Ce gain signifie entre autres une réduction des coûts et une meilleure planification des phases d’un projet.

 Qualité des bâtiments

La grande quantité de données générée par les futurs bâtiments BIM en lien avec la capacité de les gérer avec plus de précision se traduira dans le temps par une amélioration de la qualité de nos bâtiments en matière de durée de vie. Des paramètres comme l’environnement et la modernisation des structures pourront être planifiés et seront plus simples à assimiler lors de la construction des bâtiments.

Détection des "clashs"

Grâce à l’amélioration considérable du processus de détection conflictuel. En d’autres termes "clash" qui fait référence aux potentiels conflits détectés durant la phase de conception, qui sont le plus souvent identifiés durant la construction du bâti. Le BIM a un rôle majeur dans cette détection d’interférence et augmente ainsi l’efficacité globale d’un projet.

Gestion des coûts

Les coûts de construction et de maintenance sont mieux maîtrisés car plus anticipés. En phase d'étude, le BIM permet de détecter les « clash » et permet ainsi de minimiser les imprévus. Des outils permettant de quantifier les travaux avec plus de précision et réduisent les approximations. Les logiciels permettent également d’améliorer le suivi de la construction. En phase de maintenance, le processus permet de planifier les entretiens et les maintenances des équipements. La mise à disposition de données pertinentes dans un référentiel spatial permet d’améliorer la communication entre les différents intervenants. L’intérêt économique n’est pourtant pas le seul pour l’utilisateur final qui peut également profiter d’applications lui offrant une assistance dans la gestion de son bâtiment.

© 2022 par Ingénierie et Développement

  • Blanc LinkedIn Icône